» » » Loi Pinel


Le dispositif Pinel

Le dispositif Pinel concerne les investissements immobiliers réalisés entre le 01 janvier 2015 et le 31 décembre 2016.
Vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale en contrepartie d’un investissement immobilier répondant aux conditions du dispositif Pinel.

Bénéficiaires du dispositif

  • Personnes physiques fiscalement domiciliées en France ;
  • Souscripteurs de parts dans des sociétés non soumises à l'Impôt sur les Sociétés (IS) (SCI de gestion, SCPI, société immobilière de copropriété ou toute autre société de personnes).

Biens éligibles

  • Logements acquis neufs ou en l'état futur d'achèvement (VEFA) ;
  • Logements que vous faites construire.

Points Clés

La réduction d'impôt

  • 12 % du montant de l’investissement, étalée sur 6 ans (2 % par an) ;
  • 18 % du montant de l’investissement, étalée sur 9 ans (2 % par an) ;
  • 21 % du montant de l’investissement, étalée sur 12 ans (2 % les 9 premières années puis 1 % pendant 3 ans) ;
  • Jusqu’à 6 000 € de réduction d’impôt par an pendant 6,9 ou 12 ans ;
  • 2 acquisitions par année d’imposition ouvrent droit à réduction d’impôt dans la limite de 300 K€ par contribuable ;
  • Plafond par m² de 5 500 € / m², quel que soit le lieu de l’investissement.

Mise en location

  • Engagement de location nue de 6 ans minimum ;
  • L’engagement de location doit prendre effet dans les 12 mois qui suivent la date d’achèvement de l’immeuble ou de son acquisition si elle est postérieure ;
  • Le bien immobilier Pinel doit respecter une zone d’investissement éligible ;
  • Des plafonds de loyer et des plafonds de ressources sont applicables.

Eco-condition

Le bien immobilier Pinel doit respecter un niveau de performance énergétique globale (norme RT2012 ou label BBC 2015)

Points de vigilance

A partir du 1er janvier 2013, le plafond des niches fiscales est de 10 000 €. La loi Pinel entre dans ce plafonnement.
Veiller au site d'implantation du logement et particulièrement sur les points suivants :

  • Perspectives de valorisation du bien en fonction de l’offre immobilière déjà existante, des prestations du logement et du prix d’acquisition.
  • Importance et pouvoir d’achat de la demande locative locale garantissant des mises en location rapides et déterminant le niveau de loyer envisageable.

 

Avantages fiscaux

IMAGE

Plafonds de loyers en loi Pinel

Plafonds de loyers 2013 en loi Pinel exprimés par m2 variable en fonction de la surface du logement :

Zones

Zone A bis

Zone A

Zone B1

Zone B2

Loyer Pinel

16,42€

12,42€

10,00€

8,69€

Le plafond de loyer est soumis à un coefficient multiplicateur calculé selon la formule suivante: 0,7 + 19/S (S étant la surface du logement).
Le résultat ainsi obtenu est arrondi à la deuxième décimale la plus proche et ne peut excéder 1,2. Ce coefficient permet de tenir compte de la réalité du marché locatif, le loyer étant dégressif en fonction de la surface du logement.

Exemple Je procède à l’acquisition d’un logement neuf de 90 m² situé en zone B1 : le plafond au m² sera de 9,11 € (détail du calcul : 10,00 x (0,7 + 19/90) = 9,11).
Pour un logement neuf de 35 m² situé en zone B1, le plafond au m² sera de 12 €.
Le coefficient multiplicateur calculé dans ce cas étant 1,24 (obtenu par 0,7 + 19/35), on prend en compte le coefficient 1,2 (soit 10,00x 1,2 = 11,85)

Plafonds de ressources des locataires en loi Pinel

Plafonds de revenus des locataires à respecter :

 

Zone A bis

Zone A

Zone B1

Zone B2

Personne seule

36 831€

36 831€

30 019€

27 017€

Couple

55 045€

55 045€

40 089€

36 079€

Personne seule ou couple
+1 personne à charge

72 159€

66 169€

48 210€

43 389€

Personne seule ou couple
+2 personnes à charge

86 152€

79 257€

58 200€

52 380€

Personne seule ou couple
+3 personnes à charge

102 503€

93 826€

68 465€

61 619€

Personne seule ou couple
+4 personnes à charge

115 344€

105 584€

77 160€

69 443€

Marjoration par personne à charge

+12 851€

+11 764€

+18 608€

+7 746€

Plafond par m2 de surface habitable en loi Pinel

Le montant de l’investissement ouvrant droit à une défiscalisation Pinel est plafonné. Le plafond de prix au m2 est fixé à 5 500 € par m2, quel que soit le lieu de l’investissement.

Exemple
Je procède à l’acquisition d’un bien immobilier d’une valeur de 300 000 €, d’une surface de 40 m2 (loi Carrez). La base de calcul pour la réduction d’impôt n’est pas le prix d’achat mais 40 m2 x 5 500 € soit 220 000 €.
Le plafond du prix au m2 en loi Pinel a pour objectif de maîtriser de façon indirecte l’augmentation excessive du prix de l’immobilier dans le neuf. Cette mesure permet, sur le long terme, de sécuriser l’investissement en assurant une croissance progressive du marché de l’immobilier.

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site